Nos clients en disent

Alexia, responsable RH. Paris

Initialement, mon objectif était de prendre du recul par rapport à mon travail où depuis quelques semaines j’étais totalement saturée. Je souhaitais redémarrer sur un nouveau pied. Ce besoin bien identifié, les méthodes de RéSolution(s) se sont avérées pertinentes et constructives. En groupe, nous avons écouté et échangé avec chaque membre créant ainsi un phénomène de miroir indispensable pour la prise de recul. Nous avons joué tous le jeu. Nous avons positivement critiqué nos stratégies, nos méthodes et nos pratiques. Individuellement, comme en groupe, j’ai été confrontée à moi-même et j’ai constaté que mes barrières (ou freins) se sont effondrées, laissant place à de nouvelles perspectives claires. Un nouveau plan d’action précis, efficace et adapté s’est logiquement dessiné avec des idées novatrices et pratiques.

Claudine, ingénieur. Yvelines

La méthode mise au point par Résolution à partir d’un jeu de cartes de trois couleurs et un parcours qui revêt plusieurs aspects intéressants dans le cadre d’une formation.

En effet, le côté décontracté et ludique du lancer de dé pour avancer sur des cases et piocher ensuite une carte de la couleur en question dédramatise le côté analyse d’un problème à régler, et initie une réflexion à plusieurs. Le thème donné par la lecture de la carte amorce la réflexion pour tous et pas seulement pour le « piocheur » qui la lit à haute voix. De là nait une solidarité et un partage de l’expérience face au problème posé. Il n’y a pas de jugement, seulement la remise à un certain « hasard » apparent qui en fait n’en est pas un, car finalement toutes les problématiques dissimulées au dos des cartes concernent in fine chacun des participants. Et d’une séance sur l’autre, non seulement personne n’échappe aux différentes questions à travailler, mais certains retombent plusieurs fois sur la même carte, témoin significatif que le thème à travailler leur est cher et qu’ils n’ont pas d’autre choix que d’en faire le tour de manière approfondie.

Guilaine, dirigeante de PME. La défense

Grâce au jeu ExPeeriance, j’ai dû questionner et activer la  partie de mon cerveau que je n’avais pas l’habitude de visiter. Les réponses apportées m’ont éclairée sur la problématique qui faisait l’objet de la formation. C’est un outil puissant, convivial, ludique qui n’a pas cessé de m’étonner tout au long de son utilisation. A vous de jouer…

Henri, directeur technique. Seine-Saint Denis

Je suis directeur technique dans une entreprise de cent personnes en région parisienne. J’ai du mal à communiquer mon savoir-faire aux jeunes. Les exercices, avec les retours des autres participants m’ont permis de comprendre là où ça ne passait pas. J’ai vite compris qu’il faut que je demande aux jeunes ce qu’ils veulent apprendre de moi plutôt que leur imposer mes vues. Le retour en entreprise m’a permis d’essayer plusieurs façons et je me suis rendu compte que je sais m’adapter à mon interlocuteur, mais qu’avant je n’osais pas. Le changement a été vraiment rapide parce que j’ai pu oser.

Karima, cadre comptable. Paris

Comptable dans une société de négoce international, je ne sais pas me mettre en avant. Par exemple, personne ne savait que je parle anglais couramment. Le groupe, pendant la formation m’a aidé à prendre conscience que j’ai un potentiel bouché parce que je doute trop de moi. J’ai donc monté dès le jour 1 un plan d’action ambitieux. J’ai réussi à tenir grâce aux séances de e-mentoring où je retrouvais les autres et retrouvais mon énergie. J’ai pu faire différentes propositions qui ont été appréciées par ma direction. J’ai maintenant le sentiment d’être plus à ma place et j’ai remarqué qu’on vient plus facilement me demander conseil. Je pense pouvoir faire évoluer ma carrière.

Ronan, commercial. Yvelines

J’ai 45 ans et dans mon entreprise, sans me le dire clairement, on me fait comprendre que les jeunes sont plus dynamiques. J’avais fini par avoir une mauvaise image de moi et je prenais de moins en moins de commandes. Je n’y croyais plus. Dès le premier jour de la formation, j’ai compris que ça allait marcher. Le verre est redevenu à moitié plein et il m’a suffi de le remplir pendant les jours qui ont suivi. J’ai compris que mon image, elle dépendait de moi, pas de mon entourage. Et je me suis enfin souvenu que j’étais un bon commercial. Il a fallu que je fasse évoluer mes méthodes, mais une formation, c’est fait pour ça et aujourd’hui, je vends bien parce que je me sens bien.

 

Philippe, directeur de la formation des encadrants Darty apprécie que la formation génère l’envie de modifier sa pratique. Et surtout, les stagiaires ressortent avec un plan d’action concret et un suivi par rendez-vous avec le formateur.  
Sandrine est allée plus en avant sur ses problématiques et surtout a pu enfin les résoudre.
Marie-Noelle a aimé le côté ludique, a trouvé ses solutions et a pu progresser grâce au suivi de la formation.
Jean-Roger a trouvé cette formation inédite, cohérente et bénéfique et surtout… elle fonctionne.